le pont Long Biên, aux multiples records

Hanoï : le pont Long Biên, aux multiples records

 

La capitale du Viêt Nam possède un ouvrage d’art qui défie le temps et a résisté au pire de l’histoire du pays. Découvrez le Long Biên.

Les travaux de construction ont débuté en 1898 et se sont achevés en 1902, pour une mise en service en 1903. Ils ont été lancés par l’administration française, le Viêt Nam faisant alors partie de l'Indochine française. Le pont s’appelait Pont Doumer, du nom du gouverneur général de l’Indochine. Il s’est ensuite appelé Pont du fleuve Caï, puis, pont Long Biên, du nom d’un quartier de Hanoï.

La construction de ce pont fut un véritable défi, au vu des moyens de l’époque : entièrement en acier, il fut dessiné par les ingénieurs de Daydé & Pillé, et construit sur place, malgré la faiblesse de la sidérurgie locale. Une travée centrale était réservée au transport ferroviaire, et de chaque côté, un passage était dévolu aux piétons, remplacés aujourd'hui par les deux-roues. Sa structure est composée de 19 travées basées sur des poutres en porte-à-faux.

A son inauguration, il était le quatrième pont le plus long du monde, avec ses 1682 mètres, et le plus imposant d’Extrême-Orient. Il est en effet haut de 35 mètres. Les outrages du temps, et les forts bombardements de l’armée américaine lors de la Guerre du Viêt Nam n’ont jamais pu le détruire. Des piliers de renforts ont néanmoins dû être constuits.

Le pont Long Biên est aujourd’hui partie intégrante de la ville de Hanoï et de la vie de ses habitants, qui y sont très attachés.

(source: simplyvoyage.com)