10 plats typiques vietnamiens à découvrir

Si beaucoup font un voyage en Chine pour découvrir la cuisine chinoise authentique, la cuisine vietnamienne est également incontournable pour ceux qui se rendent au Vietnam. Les spécialités y sont nombreuses, les goûts diversifiés et les préparations d’une grande richesse. Alors quels sont les meilleurs plats ? 

pho

Le Pho

Cuisiné depuis des lustres au Vietnam, le Pho est de loin le plat traditionnel vietnamien le plus connu. Il existe de nos jours de nombreuses façons de préparer ce plat originaire d'Hanoï, de plus les Vietnamiens considèrent que le meilleur Pho ne se trouve que là bas. Cette soupe parfumée à l'anis se prépare avec des nouilles et surtout du bœuf même s’il est possible de la cuisiner avec d’autres viandes. Les Vietnamiens adorent ce plat et en mangent à n’importe quel moment de la journée.

 

Le Banh Beo

Il s’agit d’une pâtisserie préparée avec du riz gluant, des fruits confits, des graines de sésame et oú on retrouve souvent un jaune d’œuf à l’intérieur. Des motifs ou des sinogrammes sont ensuite utilisés pour la décoration ou pour indiquer le contenu du gâteau. Ce dernier existe en plusieurs sortes, variant selon la région, avec depuis quelques années l’apparition des versions glacées .

 

Le Cha Ca La Vong

10_plats_typiques_vietnamiens

Créé par la famille Doan à Hanoi il y bien longtemps et transmis de génération en génération, le « Cha Ca La Vong" est un plat à base de poisson que l’on coupe en bouchées, que l’on marine ensuite dans du safran avant de le faire frire sur du charbon ardent. Il se déguste souvent avec une pâte de crevette et est servi avec du basilic, de la coriandre, des oignons, de l’aneth ainsi que des crêpes de riz et du vermicelle.

 

Le Bun Thang

Le Bun Thang est une soupe de vermicelles que l’on prépare avec du poulet, des morceaux de porc, des crevettes ainsi qu’une omelette. Si sa saveur est exquise, ce met raffiné séduit surtout parce qu’une attention particulière est portée à sa préparation.

 

Le Com Lam

com-lam-tay-nguyen-c

Le Com Lam est une spécialité originaire de la province de Hoa Binh. Pour ce plat, les locaux utilisent des tronçons de bambous pour y fourrer du riz gluant avant de les faire griller sur le feu. Le riz est ensuite retiré et coupé en morceaux pour être servi. Les Vietnamiens le dégustent généralement avec du porc ou du poulet grillé.

 

Le Banh Xeo

banh_xeo_1

Ce plat est préparé avec une crêpe à base de farine de riz et de curcuma. Pliée en deux, la crêpe est ensuite garnie avec de la viande, des morceaux de crevettes et de la pousse de soja. Le Banh Xeo est généralement accompagné de feuilles aromatiques et de sauce Nuoc Mam.

 

Le Rouleau de printemps

Le rouleau de printemps compte parmi les spécialités culinaires incontournables du sud du pays. Viande, crevettes, poissons, légumes… tous les ingrédients sont placés puis enveloppés dans une galette de riz. De plus, les ingrédients nécessaires à sa préparation sont tous issus de la région du Sud.

 

Le Banh da cua de Hai Phong

Cette soupe de nouilles au crabe est, comme son nom l’indique, originaire de Hai Phong dans le nord du Vietnam. Les nouilles utilisées dans ce plat sont véritablement spéciales puisqu’elles sont brunes, minces et moelleuses. Elles sont préparées avec un bouillon parfumé à la chair de crabe et à de nombreux arômes.

 

Le Com Tam de Saigon

com_tam

Le Com Tam est un plat préparé avec un riz spécial dont les grains sont vraiment très petits. Les cuisiniers affirment que c’est surtout la particularité et la qualité de ce riz qui fait un bon Com Tam. Une fois cuit, le riz doit être séché puis cassé 2 ou 3 fois et est accompagné de peau de porc ainsi que de la viande émincé, d’œufs, de tomate et de concombre. Une sauce à base d’oignons ou de piment est ensuite versée sur la plat.

 

Le Mien luon

mien_luon

Ce plat de vermicelles aux anguilles est originaire de Nghe An, dans le centre du pays, même s’il est très apprécié à Hanoï. De nombreux touristes en raffolent non seulement pour sa saveur mais aussi pour son goût. Il existe d’ailleurs depuis quelques années de nombreuses façons de préparer le Mien, que ce soit en soupe, en salade ou même en porridge.