La cuisine de rue

Histoires de cuisine, Vietnam

La cuisine de rue de Saïgon est omniprésente. Elle se fait remarquer à tous les coins de rue, à toutes heures. L’envie de goûter cette cuisine du sud est opérante et fascinante. Elle est opérante sur mon désir, elle est fascinante sur ma curiosité de photographe.

Dès le lever du jour jusqu’à la nuit, les repas s’organisent dans les rues. Les Vietnamiens s’installent au sol, en hauteur, sur des chaises basses et des tables pliantes, toutes les positions corporelles sont permises. Les installations sont éphémères, les vendeurs surgissent et disparaissent aussi vite.

La cuisine s’organise partout dans la ville. Les assiettes se posent sur les bureaux, les comptoirs, les motos, les étales, les coins d’herbe, les trottoirs sans complexe. Mes cinq sens sont excités par de nouveaux goûts, de nouvelles textures et de nouvelles traditions. Je goûte sans à priori, sans retenue.

Linh partage pendant notre voyage de trois semaines, son « Vietnam » avec élégance et raffinement. Elle me guide dans mes avancées culinaires afin de mieux me former le palais avant d’entamer le projet sur la cuisine de sa famille.

Isabelle Rozenbaum

(source media: www.oreille-culinaire.fr)