Au Vietnam, ancien bagne et nouvel eden

Au Vietnam, ancien bagne et nouvel eden

 

A une heure d’avion d’ Hô-Chi-Minh-Ville, et à l’extrême sud du pays, l’archipel de Côn Dao, l'une des terres les plus reculées du Vietnam s'ouvre petit à petit au tourisme.

L’archipel de Côn Dao, nouvel eden

magnifique avec ses criques désertes, ses eaux cristallines, sa jungle tropicale ; il est resté à l’écart des grands circuits touristiques…et pour cause, pendant longtemps l'archipel a servi de bagne, remplacé aujourd’hui par un parc national.

Les fonds marins sont d’une rare pureté,

l’urgence est de les protéger, tout comme les rives où viennent pondre 300 tortues vertes par an.

L'archipel ne cherche pas à cacher son passé sinistre

Ses pénitenciers sont aujourd'hui aménagés en musées.  On estime qu'ils ont reçu plus de 200.000 prisonniers sur un siècle et 20.000 y sont morts. Des touristes vietnamiens viennent prier le soir, sur les tombes de ceux qui n'ont pas survécu.

Changement de décor aujourd’hui à Côn Dao, le parc naturel espère attirer 150.000 visiteurs par an d’ici 2020.

Tour d’horizon dans le magazine « Géo »du mois de Janvier (1) avec le photographe Laurent Weyl.

(Source info: www.franceinfo.fr)

__________

(1) Magazine GEO spécial Vietnam (n°431, janvier 2015)