Le Vietnam, un pays aux multiples religions et croyances

Le Vietnam, un pays aux multiples religions et croyances

Au Vietnam vivent 54 ethnies dont chacune possède ses propres croyances liées à leurs cultures et leur spiritualité propre. Le pays, situé au point de rencontre des cultures indienne et chinoise, a accueilli et assimilé plusieurs religions.

La vie spirituelle des Vietnamiens est marquée par la coexistence sans hostilité de plusieurs croyances et religions. Traditionnellement, sont pratiqués les cultes des ancêtres, du génie protecteur du village (Thanh Hoàng), des esprits, des héros ayant rendu service au pays et au peuple... en particulier de Mâu ou Me (culte de la "Mère Céleste"), en dehors des grandes religions.


Chaque année, des millions de pèlerins se rendent au temple des rois Hùng, sur le mont Nghĩa Lĩnh, dans la province de Phú Thọ pour y commémorer leurs ancêtres

Les croyances les plus anciennes préservées jusqu'à aujourd’hui appartiennent aux groupes ethniques Tày-Thai, H'mông-Dao; Hoa-San Diu-Ngai; Cham-Ede-Jarai et Môn-khmer.

Par ailleurs, les grandes religions présentes au Vietnam sont le bouddhisme, le catholicisme, le protestantisme, l’islam, le caodaïsme et le bouddhisme Hoà Hao.

Le bouddhisme

Introduit au Nord du Vietnam au IIe siècle, le bouddhisme a atteint son apogée au temps des Ly et Trân - début XIe à fin XIVe siècle. Le roi Trân Nhân Tông est le fondateur de l’école du Truc Lâm Yên Tu qui reflète l'identité culturelle vietnamienne. Cette école a un rôle important dans la vie des bouddhistes vietnamiens depuis sa fondation. Une autre école bouddhiste, celle de Nam Tông, est arrivée au Sud au IVe siècle. Les fidèles du Nam Tông sont les Khmers qui vivent nombreux dans le delta du Mékong. Le Vietnam compte aujourd'hui plus de 11 millions de pratiquants, près de 17.000 pagodes, 47.000 dignitaires, 4 Instituts d'études bouddhiques et 31 écoles de formation de dignitaires religieux.

Le catholicisme

L'année 1533 a marqué l'arrivée du catholicisme au Vietnam. Les catholiques sont concentrés actuellement à Bùi Chu-Phat Diêm, dans la province de Ninh Binh, et Hô
Nai-Biên Hoà dans celle de Dông Nai. Le pays possède 26 diocèses, quelque 6,5 millions de catholiques, 6.270 églises, 19.000 catholiques et dignitaires, 7 Grands Séminaires et 2 écoles de formation de hauts dignitaires.

Le protestantisme

Il fut introduit au Vietnam à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Les protestants vivent pour l'essentiel au Tây Nguyên (hauts-plateaux du Centre). Le pays compte actuellement environ 1,5 million de pratiquants, 3.000 dignitaires, 400 temples et un Institut biblique et théologique.

L'islam

Au Vietnam, il s’agit principalement des Chams vivant au centre du Trung Bô. L'islam est arrivé au Vietnam entre le Xe et le XIe siècle. Le pays compte 80.000 croyants, 89 mosquées, 1.062 imams et 7 organisations islamiques reconnues par l'État.

Le caodaïsme


Le caodaïsme est une religion fondée en 1926 au Vietnam. Le temple caodaïste de Tây Ninh est le centre de réunion des caodaïstes au Sud du Vietnam. Cette religion compte plus de 2,5 millions de fidèles, 10.000 dignitaires, et plus de 1.200 lieux de culte.

Le bouddhisme Hoa Hao

Le Hòa Hảo est une école fondée en 1939 par Huynh Phu Sô, natif du village de Hòa Hảo, dans la région du delta du Mékong. Il compte 1,3 million de fidèles, principalement à l'ouest du Nam Bô, 2.528 dignitaires et 94 pagodes.

La vie religieuse

Au Vietnam, 95% de la population a une vie spirituelle. Chaque année, 8.500 fêtes religieuses ou de croyance ont lieu. Les publications régulières d’ouvrages satisfont les besoins de pratique des religions au Vietnam. En 2012, les Éditions de la religion ont publié 1.006 titres en 2.555.400 exemplaires, outre 978 diverses ublications à 2.731.800 exemplaires. Les organisations religieuses au Vietnam ont leur propre journal :  Bulletin du protestantisme, Revue d'études bouddhistes, Revue de la communion, Journal catholique et ethnique, Les Catholiques vietnamiens, Les Miscellanées du Lotus (Hoà Hao),etc.
 
(Sources infos: Le Courrier du Vietnam & Presse vietnamienne)