Marché de la fête du Têt dans les Hauts Plateaux de pierre de Ha Giang

Le marché de fin d'année dans le district de Dong Van (province de Ha Giang) présente aujourd'hui un nombre important de coutumes de Dao, Mong, Tay, Nung ... notamment par l'abondance des marchandises étalées.

marche_de_la_fete_du_tet

Le marché est une activité importante dans la vie sociale des montagnards de la province de Hà Giang, surtout les jours avant la fête du Têt, où les marchandises et les produits agricoles sont extrêmement variés. Dans le district Dong Van, ces marchés se tiennent tous les dimanches.

marche_de_la_fete_du_tet1

Le marché hebdomadaire se trouve à côté de l'ancien quartier du district Dong Van. Le coin le plus fréquenté par les hommes est celui de la vente d’oiseaux. 

marche_de_la_fete_du_tet2

De nombreuses personnes habitant loin du marché doivent partir dès 3h du matin, traversant les montagnes pour arriver à participer au marché. M. Giang Nhi Dinh, venant du district Nhi Dinh, Thai Phin Tung amène son cochon noir à vendre au marché. 

marche_de_la_fete_du_tet3

La viande de cochon noir est délicieuse car les Mongs les élèvent naturellement en pacage et non pas dans une porcherie. Chaque cochon noir ne pèse que 30 à 40 Kg. Les jours proches de la fête du Têt, presque toutes les familles réservent du porc noir pour préparer des gâteaux de riz ou pour le festin.

marche_de_la_fete_du_tet4

A 8h du matin, le marché et les chemins amenant vers ce lieu de commerce seront remplis par les locaux qu'ils soient vendeurs ou acheteurs. Ces derniers y viennent pour chercher des outils de production. 

marche_de_la_fete_du_tet5

Les vêtements et les objets quotidiens intéressent beaucoup les femmes.  La plupart des marchandises viennent de la plaine. Certains outils et semences sont faits par les locaux.  

marche_de_la_fete_du_tet6

Les montagnards prennent la hotte pour porter des marchandises. Pour les personnes âgées, l'argent n'est pas mis dans le sac ou dans une poche mais dans un baluchon.  

marche_de_la_fete_du_tet7

Les ethnies minoritaires de la région de pierre de Ha Giang travaillent  péniblement. Les familles vivent assez loin, les unes des autres, elles sont parfois même séparées d’une montagne ou d’une colline. C'est pour cela que les rencontres sont limitées. Le marché est une occasion pour qu'ils se voient, échangent leurs peines et leurs joies de la vie et ... faire tchin-tchin.!^^

marche_de_la_fete_du_tet8

En fait, boire un verre d’alcool est une coutume des Mong. Après les courses, ils se réunissent dans un coin pour se voir et boire de l'alcool. Même les femmes en boivent. 

marche_de_la_fete_du_tet9

Hors des commerces, le marché est un lieu particulièrement apprécié pour passer du temps ensemble et pouvoir procéder des échanges de marchandises. Les membres de la famille ont hâte et attendent la prochaine date du marché hebdomadaire pour y aller ensemble. Beaucoup de couples profitent également de cette occasion pour exprimer leurs sentiments.

marche_de_la_fete_du_tet10

Les jeunes Mong dansent à la flûte de Pan sous les acclamations chaleureuses des gens .

marche_de_la_fete_du_tet11

Cette année, de nombreuses minorités ethniques de Ha Giang célèbrent une nouvelle année bien remplie grâce aux conditions météorologiques favorables à la production agricole. Alors, tout le monde est heureux, se couvrant de leurs plus récents et leurs plus beaux vêtements pour aller au marché.