Le lin, les costumes et la tradition du tissage chez les H'mông

Le lin, les costumes et la tradition du tissage chez les H'mông

 

 Grâce aux mains habiles et à la riche imagination des femmes H’mông, de simples étoffes de lin deviennent de magnifiques costumes multicolores.

La production de ces habits requiert plusieurs phases de tissage et de teinture plutôt complexes.
 
Les femmes doivent donc être formées très tôt à ce savoir-faire exigeant et peu échappent à cette obligation. En effet, la finesse du travail et l’assiduité des femmes près du métier à tisser constituent un critère permettant d’apprécier les talents et la vertu de la gente féminine H’mông.


 
Le lin

 

Sèchage au soleil
 

 
Pour retirer les fibres du lin, il faut commencer par l’écorcer
 
 

 
Filage
 

 
Tissage

 
 
Teinture


 
Séchage des pièces d’étoffe teintées à l’indigo


 
À partir du lin, les femmes H’mông créent de fines brocatelles

 
(Sources media: Le Courrier du Vietnam et VnNet)